» 
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita

definición - Adolf_Bertram

definición de Adolf_Bertram (Wikipedia)

   Publicidad ▼

Wikipedia

Adolf Bertram

                   
Adolf Bertram
Image illustrative de l'article Adolf Bertram
Biographie
Naissance 14 mars 1859
à Hildesheim (Allemagne)
Ordination
sacerdotale
31 juillet 1881
Décès 6 juillet 1945 (à 86 ans)
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal
4 décembre 1916 in pectore
5 décembre 1919 par le
pape Benoît XV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Agnese fuori le mura
Évêque de l'Église catholique
Consécration
épiscopale
15 août 1906 par le
card. Georg von Kopp
Fonctions épiscopales Évêque d'Hildesheim (Allemagne)
Archevêque de Breslau (Allemagne) (auj. Wrocław en Pologne)
Ornements extérieurs Cardinaux.svg
COA cardinal DE Bertram Adolf.png
(en) Notice sur catholic-hierarchy.org


Adolf Bertram né le 14 mars 1859 à Hildesheim en Basse-Saxe, Allemagne et mort le 6 juillet 1945, a été archevêque de Breslau et cardinal.

  Biographie

Adolf Bertram étudie la théologie à Munich, Innsbruck et Wurtzbourg où il passe un doctorat de théologie. Ensuite, il passe un doctorat en droit canon à l'Université pontificale grégorienne, à Rome, en 1884. Ordonné prêtre en 1881, il est nommé évêque d'Hildesheim en 1906, puis évêque de Breslau en 1914, avec le titre honorifique de "prince-évêque". En 1919, il est nommé cardinal par Benoît XV avec le titre de cardinal-prêtre de Sainte-Agnès-hors-les-Murs (Santa Agnese fuori le mura).

De 1919 jusqu'à sa mort, en 1945, le cardinal Bertram est président de la Conférence de Fulda qui réunissait tous les évêques allemands. Installé à Breslau, il est critiqué pour avoir mené une politique pro-allemande dans les premières années d'après-guerre. Critique du néopaganisme national-socialiste, il se heurte fréquemment au pouvoir pendant les années 1930, notamment sur la question du sort des Polonais[1], mais apparait parfois chercher mener une politique conciliante. Pour autant il dénonce vigoureusement le lebenstraum et s'oppose en 1941 à l'intégration du diocèse de Dantzig dans la province ecclésiastique est-allemande dont il est le responsable.

En dépit des rumeurs, il n'a jamais organisé de messe pour la mort de Hitler[2].

  Notes et références

  1. Friedrich Wilhelm Bautz, « Adolf Bertram », dans Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL) , Band 1, Hamm 1975 (ISBN 3-8830-9013-1), Sp.557–558.
  2. Goldhagen v. Pius XII RONALD RYCHLAK, catholic education resource center

  Sources

   
               

 

todas las traducciones de Adolf_Bertram


Contenido de sensagent

  • definiciones
  • sinónimos
  • antónimos
  • enciclopedia

  • définition
  • synonyme

   Publicidad ▼

Investigaciones anteriores en el diccionario :

4636 visitantes en línea

computado en 0,109s

   Publicidad ▼

   Publicidad ▼