» 
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita

definición - attraper

attraper (v. trans.)

1.s'emparer de (un être vivant).

2.prendre, se saisir de.

3.(figuré)abuser par une tromperie ; tromper qqn pour obtenir ce que l'on souhaite.

4.(figuré)tromper, abuser, posséder.

5.(familier)attaper, contracter (une maladie).

   Publicidad ▼

definición (más)

definición de attraper (Littré)

sinónimos - attraper

attraper

récupérer

attraper (v. trans.) (figuré)

avoir, doubler, en faire accroire, escroquer, faire une farce, faire un tour, gruger, jouer un tour, leurrer, mener en bateau, mystifier, trahir, tromper qqn, [ avoir qqn ]  (V+qqn), baiser  (V+qqn, argotique), berlurer  (V+comp, argotique), berner  (V+comp, figuré), bidonner  (PejArgPop), couillonner  (V+comp, argotique), dindonner  (V+comp, familier, vieux), duper  (V+comp), embobeliner  (V+comp, familier), embobiner  (V+comp, familier), feinter  (V+comp, familier), induire en erreur  (V+comp), niquer  (V+qqn, vulgaire), posséder  (V+qqn, familier), rouler  (V+comp, familier), rouler dans la farine  (V+comp), tromper  (V+comp--sur+comp, V+qqn)

attraper (v. trans.) (familier)

contracter  (V+comp)

   Publicidad ▼

ver también - attraper

frases

diccionario analógico



 

recevoir[Thème]

attraper (v. tr.) [V+comp]


 

faire croire[Classe]

habileté d'esprit[Classe]

manœuvre condamnable ou suspecte[Classe]

hypocrisie (vice qui consiste à feindre)[Classe]

acte malhonnête[Classe]

tromperie[ClasseHyper.]

mensonge[Classe]

personne moqueuse[Classe]

action de voler, de prendre à autrui[Classe]

tromper[Thème]

factotum (en)[Domaine]

NormativeAttribute (en)[Domaine]

acte hypocrite[DomaineCollocation]

person (en)[Domaine]

SocialRole (en)[Domaine]

law (en)[Domaine]

Pretending (en)[Domaine]

faire une victime de - astuce, gadget, stratagème - fauteur de troubles, perturbateur, semeur de troubles, trublion - arnaque, duperie, escroquerie, filouterie, procédés malhonnêtes[Hyper.]

canular, caractère frauduleux, dissimulation, fraude, illusion, mystification, supercherie, tromperie - illusion - hallucination, illusion - tromperie - illusion - trompeur - illusoire, mensonger (''note'': décevant is a false friend meaning disappointing), qui induit en erreur, trompeur - faux - [ avoir qqn ], attraper, avoir, baiser, berlurer, berner, bidonner, couillonner, dindonner, doubler, duper, embobeliner, embobiner, en faire accroire, escroquer, faire une farce, faire un tour, feinter, gruger, induire en erreur, jouer un tour, leurrer, mener en bateau, mystifier, niquer, posséder, rouler, rouler dans la farine, trahir, tromper, tromper qqn - escroc, tricheur, tricheuse, trompeur, trompeuse - artificieux, finaud, futé, habile, malin, matois, risqué, roublard, rusé, sournois - pigeonner - éviter - monter un bateau - blague, espièglerie, farce, plaisanterie, polissonnerie, tour - duper, escroquer, rouler[Dérivé]

finasser[CeQui~]

fourbe, sournois[Propriété~]

rusé[CeQuiEst~]

arnaquer[Nominalisation]

attraper (v. tr.) [figuré] [V+comp]


attraper (v. tr.) [V+comp]



attraper (v. tr.) [transports publics]







reproduire[Hyper.]

comprendre[Domaine]

attraper (verbe)





saisir[Hyper.]

attraper (verbe)


Le Littré (1880)

ATTRAPER (v. a.)[a-tra-pé]

1. Prendre à un piége. Attraper un renard dans un piége.

Familièrement. Que je vous y attrape, c'est-à-dire, ayez soin que je ne vous prenne pas sur le fait, gardez-vous de recommencer.

2. Fig. Tromper. Ce charlatan a attrapé bien du monde. Cette femme attrape son mari.

Bien fin qui pourrait l'attraper ! Il ne faut pas se laisser attraper comme cela à ce que les amants disent dans leur colère (VOIT. Lettr. 135)

3. Saisir avec la main, saisir au passage. Les gendarmes ont attrapé les voleurs. Attraper un papillon.

Familièrement. Attrape qui peut, que celui qui peut s'en saisir, s'en saisisse.

Attrape ! Sorte d'interjection par laquelle on exprime qu'une personne vient d'être l'objet d'une malice.

Familièrement. Attrape-toi cela, se dit à une personne qu'on vient de châtier ou à qui vient d'arriver quelque mécompte.

Terme de marine. Saisir un objet, atteindre un point, un bâtiment.

4. Fig. et familièrement.

Il suffit qu'à la fin J'attrape le bout de l'année (LA FONT. Fabl. VIII, 2)

De quelque façon qu'on prenne la chose, il est certain qu'il aura toujours bien de la peine à attraper le bout de son année (VAUBAN. Dîme, p. 100)

5. Se procurer par quelque ruse, par quelque adresse.

Le pendard de Scapin, par une fourberie, m'a attrapé cinq cents écus (MOL. Fourb. III, 7)

6. Avoir une chance bonne ou mauvaise. J'ai attrapé le bon numéro. Attraper un rhume, une maladie.

7. Frapper, heurter. Une pierre l'a attrapé à la tête.

8. Exprimer, rendre avec exactitude. Ce peintre a bien attrapé votre ressemblance. Cet écrivain croit avoir attrapé la manière de Tacite.

Voyez si j'ai attrapé la ressemblance de César (VOLT. Roi de Pr. 102)

Son talent était d'attraper le ridicule des gens (HAMILT. Gramm. 7)

Il avait attrapé le sérieux des Espagnols (HAMILT. ib.)

Le duc de Bourgogne attrapait tous les ridicules avec justesse (SAINT-SIMON 266, 29)

Je n'ai attrapé de leur manière de réciter que ce qui m'a d'abord sauté aux yeux (MOL. Impr. 1)

Attraper le sens d'un passage, le saisir.

À cause de la quantité d'endroits où vous n'avez pas attrapé le sens (RAC. Lett. VI, à son fils.)

PROVERBES

Attrapez-moi toujours de même ; c'est-à-dire, vous avez cru me jouer un mauvais tour ; loin de là, ce que vous avez fait m'a été utile.

Il courra bien, si on ne l'attrape ; c'est-à-dire on le poursuivra si vivement qu'on le prendra.

REMARQUE

L'Académie, qui écrit trappe avec deux p, n'en met qu'un à attraper ; désaccord auquel il faudrait remédier.

HISTORIQUE

XIIe s.Si m'aït Diex, s'ore estoie escapés, Jo ne seroie mais des mois atrapés (Guill. d'Orange, Variantes, t. II, p. 312)

XIIIe s.Ne sai comment fui atrapés ; Je me sui dusk'à l'os colpés (Bl. et Jeh. 589)Mais se jel pooie atraper, Si faitement m'en vengeroie, Que jamès crieme [crainte] n'en aroie (Ren. 6694)

XIVe s.Il a dit à sa gent : Je sui bien attrapez ; Que malditte soit l'eure que me sui acordez ! (Guesclin. 2006)[Il] Fist bien quatre mil pors venir et assambler, Es prés près des fossés les fist trestouz aler, Pour itant qu'il cuida ceulx dedens atraper Et pour faire issir hors et à la mort livrer (ib. 1208)Helas ! dist Polibaus, quetis [chétif], maleürés ! Or sui issi endroit malement attrapés (Baud. de Seb. XI, 412)Ainsy ces quatre m'atraperent, Et me batirent et fraperent (J. BRUYANT Ménagier, t. II, p. 5)

XVe s.Par ceste maniere en attrapa il et noya ce jour plus d'une douzaine (FROISS. I, I, 135)Et en furent moult de fois chassés et presque pris et atrapés entre Boulogne et Calais, mais toujours eschappoient eux (FROISS. I, I, 309)Quand Girauldon se vit ainsi attrapé [trompé], si fut tout esbahi (FROISS. II, II, 214)Quand le maistre d'hostel vit son maistre s'attraper [s'attaquer] à ces perdrix, il fut bien esbahi (LOUIS XI Nouv. XCIX.)

XVIe s.La mort vous attrape fuyant et poltron aussi bien que.... (MONT. I, 75)

ÉTYMOLOGIE

à, et trappe ; bourguig. étraipai.

 

todas las traducciones de attraper


Contenido de sensagent

  • definiciones
  • sinónimos
  • antónimos
  • enciclopedia

  • définition
  • synonyme

   Publicidad ▼

Investigaciones anteriores en el diccionario :

5013 visitantes en línea

computado en 0,328s

   Publicidad ▼

   Publicidad ▼