» 
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita

definición - chercher

chercher (v. trans.)

1.s'efforcer de trouver qqn ou qqch.

2.essayer de découvrir (la solution à qqch, une idée).

chercher

1.consulter, feuilleter un document.

   Publicidad ▼

definición (más)

definición de chercher (Littré)

sinónimos - chercher

chercher (v. trans.)

chercher à découvrir  (V+comp), essayer d'obtenir  (V+comp), essayer de découvrir  (V+comp), rechercher  (V+comp)

   Publicidad ▼

ver también - chercher

chercher (v. trans.)

chercheur, recherche

chercher

compulsation, compulseur

frases

-aller chercher • aller chercher dans les • chercher (et trouver) • chercher asile • chercher chicane • chercher dans tous les coins • chercher des compliments • chercher des crosses • chercher des ennuis • chercher des faux-fuyants • chercher des noises • chercher des poux • chercher et trouver • chercher femme • chercher fortune • chercher l'aventure • chercher la petite bête • chercher les embêtements • chercher midi à quatorze heures • chercher noise • chercher querelle • chercher querelle/la bagarre • chercher à • chercher à convaincre • chercher à découvrir • chercher à faire peur • chercher à frapper • chercher à gagner du temps • chercher à gagner la faveur de • chercher à tâtons • envoyer chercher • va chercher

diccionario analógico





 

s'aimer mutuellement[Classe]

aimer[Thème]

chercher (v. pron.) [se+V (O)]



chercher (v. tr.) [familier] [V+qqn]









Le Littré (1880)

CHERCHER (v. a.)[chèr-ché]

1. Tâcher de trouver. Que cherchez - vous ? Je cherche ma bourse, mon livre. Je cherche mon fils qui s'est séparé de moi dans la foule. Son chien le chercha longtemps.

Et les hommes jamais ne cherchent qui les fuit (CORN. Imit. I, 21)

Grande reine, est-ce ici votre place ? Quel trouble vous agite, et quel effroi vous glace ? Parmi vos ennemis que venez-vous chercher ? (RAC. Ath. II, 5)

Mon coeur pour le chercher volait loin devant moi (RAC. Iph. II, 3)

Familièrement. Chercher quelqu'un par mer et par terre, par monts et par vaux, à pied et à cheval, le chercher partout.

Chercher Dieu, avoir l'âme remplie du désir de se conformer à sa volonté.

Âmes chrétiennes, sachez que qui cherche Dieu de bonne foi, ne manque jamais de le trouver (BOSSUET la Vallière.)

Que peut-on imaginer de plus malheureux que de ne pouvoir conserver la foi sans s'exposer au supplice, ni sacrifier sans trouble, ni chercher Dieu qu'en tremblant ? (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Nous résistons à Dieu, sous prétexte de le chercher (MASS. Pet. Car. Soum.)

Chercher le Seigneur, se disait, dans le langage mystique des puritains anglais du XVIIe siècle, d'un état mental de dévotion où l'esprit était entièrement tourné vers Dieu.

Fig. Chercher une aiguille dans une botte de foin, faire une recherche sans résultat possible.

Fig. et familièrement. Chercher midi à quatorze heures, chercher ce qui ne peut se trouver (voy.

MIDI

).

Vous qui vivez dans ces demeures, êtes-vous bien, tenez vous-y, Et n'allez pas chercher midi À quatorze heures (VOLT. Inscript. pour un cadran solaire)

Terme de manége. Un cheval cherche sa cinquième jambe quand il se porte sur la main et y cherche un point d'appui.

Terme de marine. Chercher la sonde en venant du large, approcher des côtes pour trouver le fond avec la sonde.

Fig. Il cherchait l'occasion de gagner de l'argent. Les Mèdes ne cherchaient ni l'or, ni l'argent, mais la vengeance. Il cherche le danger pour le danger lui-même.

Pourquoi chercher des preuves d'une vérité que le Saint-Esprit a prononcée par une sentence manifeste ? (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Sans chercher d'excuse dans le mauvais état où se trouvaient ses affaires (BOSSUET Anne de Gonz.)

Pour lui des Persans bravant l'aversion, J'ai chéri, j'ai cherché la malédiction (RAC. Esth. III, 1)

Absolument. Je cherche, et ne trouve rien qui me plaise.

On chercherait longtemps chez les plus beaux génies de Rome et de la Grèce, avant d'y trouver rien qui soit à la fois aussi simple et aussi merveilleux [que la naissance du Christ] (CHATEAUB. Génie, II, VI, 2)

Celui qui demande, on lui donne ; celui qui cherche, il trouve (BOSSUET la Vallière.)

Chercher dans sa tête, interroger ses souvenirs.

2. Aller à la recherche de quelqu'un, de quelque chose.

Page, cherchez Rodrigue et l'amenez ici (CORN. Cid, II, 4)

Ne cherche plus ta soeur où tu l'avais laissée (CORN. Hor. IV, 5)

Et par tout l'univers cherchons-lui des vengeurs (RAC. Mithr. V, 5)

Sans le chercher aux bords de l'Escaut ou du Rhin, La paix l'offre à mes yeux plus calme et plus serein (BOILEAU Ép. I)

Mais que, sans m'avertir du piége qu'on me dresse, Vous me laissiez chercher jusqu'au fond de la Grèce L'ingrat qui ne m'attend que pour m'abandonner, Perfide, cet affront se peut-il pardonner ? (RAC. Iph. II, 5)

Aller chercher, venir chercher, aller, se rendre auprès de quelqu'un. On ne viendra pas me chercher dans cette retraite. J'irai le chercher à Lyon.

Aller chercher quelqu'un, venir chercher quelqu'un, se rendre auprès de lui pour quelque besoin, pour le mener quelque part. Allez chercher le médecin. On est allé chercher la garde. Je viendrai vous chercher quand il en sera temps.

Mme Manchon vint avant-hier me chercher, fort alarmée d'une lettre que vous lui avez écrite (RAC. et BOILEAU Lettr. VII)

Fig. Aller chercher n'a guère d'autre sens que chercher et renforce seulement l'expression.

Que jamais du sujet le discours s'écartant N'aille chercher trop loin quelque mot éclatant (BOILEAU Art p. I)

Mais je sais bien aussi que, s'il dépend de vous De me faire chérir un souvenir si doux, Vous n'empêcherez pas que ma gloire offensée N'en punisse aussitôt la coupable pensée ; Que ma main dans mon coeur ne vous aille chercher Pour y laver ma honte et vous en arracher (RAC. Mithr. II, 6)

Quand son épée allait chercher mon sein (RAC. Phèdre, III, 1)

Un censeur.... dont le crayon sûr aille d'abord chercher L'endroit que l'on sent faible et qu'on se veut cacher (BOILEAU Art p. IV)

Envoyer chercher quelqu'un, quelque chose, obtenir par un message que quelqu'un vienne, qu'une chose soit apportée. Il envoya chercher ses amis.

3. Il se dit des choses. L'eau cherche un passage. L'aiguille aimantée cherche le nord. Les honneurs vinrent chercher Cincinnatus.

Le malheur me cherche (MOL. Fest. II, 10)

Mon maître est un vrai enragé d'aller se présenter à un péril qui ne le cherche point (MOL. ib. III, 4)

Les plaisirs près de moi vous chercheront en foule (RAC. Ath. II, 7)

Un courroux qui ne cherche que moi (RAC. Andr. III, 1)

Et de ses volontés une amoureuse étude Les cherche jusque dans ses yeux (MOL. Psyché, IV, 1)

4. Tâcher de se procurer, d'acquérir. Chercher une place. Chercher son salut dans la fuite. Nous cherchons notre bonheur hors de nous-mêmes. Il cherchait les moyens de parvenir.

Chercher la solution d'un problème.

Chercher femme, chercher à se marier.

Chercher de l'argent, tâcher de s'en procurer par un emprunt.

Chercher son pain mendier.

Chercher sa vie, chercher les moyens de subsister.

Chercher malheur, chercher son malheur, faire des choses capables d'attirer sur soi quelque mal.

Chercher l'ennemi, aller à sa recherche pour lui livrer bataille.

Chercher querelle, noise, susciter une querelle, un différend. Il chercha querelle à un homme qui n'en pouvait mais.

5. Chercher à quelqu'un, faire des recherches pour quelqu'un. Je l'ai prié de me chercher un logement. Cherchez-lui un secrétaire. Il s'accusait, il se cherchait des crimes.

Et je veux me chercher dans cette illustre envie Les moyens glorieux de sortir de la vie (MOL. D. Garcie, IV, 11)

Cette tournure ne s'emploie guère qu'avec les pronoms compléments du verbe et placés devant lui ou après l'impératif : cherchez-lui un logement. On ne dirait pas aussi bien : je cherche un logement à Frédéric, mais pour Frédéric. L'expression chercher querelle à quelqu'un fait exception.

6. Suivi d'un infinitif précédé de la préposition à, tâcher, s'efforcer de.

Et vous, ne cherchez point à former des discords (CORN. Nicom. II, 3)

Je cherche à te rejoindre et non à t'en défendre (CORN. Rodog. V, 4)

Vos deux États voisins, qui cherchent à s'unir (RAC. Bérén. III, 2)

Mon coeur court après elle et cherche à s'apaiser (RAC. Andr. II, 5)

Oui, c'est Joas ; je cherche en vain à me tromper (RAC. Athal. V, 6)

La foi véritable qui ne cherche qu'à se développer de ses ténèbres et, en dissipant le nuage, se changer en pure lumière et en claire vision (BOSSUET le Tellier.)

Familièrement. Chercher à se faire battre, faire des choses qui exposent à être battu.

Avec la préposition de, dans le même sens.

Que le coeur affligé.... Cherche d'être allégé (MALH. VI, 18)

Vous ne trouverez pas étrange que nous cherchions d'en prendre vengeance (MOL. Fest. III, 5)

7. Se chercher, v. réfl. Être en quête l'un de l'autre. Ces gens se sont cherchés longtemps.

De leur furtive ardeur ne pouvais-tu m'instruire ? Les a-t-on vus souvent se parler, se chercher ? (RAC. Phèd. IV, 6)

Fig. Essayer de connaître ce que l'on est, ce que l'on peut. C'est une époque où cet artiste se cherchait encore.

Maintenant je me cherche et ne me trouve plus (RAC. Phèd. II, 2)

Se chercher, chercher la retraite pour n'être point distrait de ses pensées.

Lasse de vains honneurs et me cherchant moi-même (RAC. Esth. I, 1)

Mon amour m'entraînait, et je venais peut-être Pour me chercher moi-même et pour me reconnaître (RAC. Bérén. V, 6)

Obéir à l'amour de soi.

Cette âme qui s'est tant aimée et tant cherchée ne se peut plus supporter aussitôt qu'elle est seule avec elle-même (BOSSUET la Vallière.)

Malheur à moi, si, dans cette chaire, j'aime mieux me chercher moi-même que votre salut, et si je ne préfère à mes inventions, quand elles pourraient vous plaire, les expériences de cette princesse qui peuvent vous convertir ! (BOSSUET Anne de Gonz.)

D'un coeur qui t'aime, Mon Dieu, qui peut troubler la paix ? Il cherche en tout ta volonté suprême, Et ne se cherche jamais (RAC. Ath. III, 8)

Ne nous chercher en rien alors que tout nous quitte, Ne vouloir rien qui plaise alors que tout déplaît (CORN. Imit. II, 9)

PROVERBES

Le bien cherche le bien, c'est-à-dire le bien vient d'ordinaire à celui qui en a déjà beaucoup.

Il cherche midi où il n'est qu'onze heures, se dit d'un écornifleur, par allusion à l'habitude où l'on était jadis et où l'on est encore dans plusieurs provinces de dîner à midi.

En cherchant on trouve, ou qui cherche trouve, c'est-à-dire en se donnant de la peine on finit par réussir.

HISTORIQUE

XIe s.[Il] cerce [parcourt] les vals, et si cerce les monz (Ch. de Rol. CLX)

XIIe s.La cité [ils] cerchent qu'est d'avoir replenie (Ronc. p. 147)Toute France [il] a cerchie comme tapins truanz (Sax. v)Par ces noveles furent mult li moine esmaié E pur ço l'unt [le corps du saint] es crutes [cryptes] enterré e mucié ; Mais primes unt les dras e le cors tut cergié (Th. le mart. 155)[Ils] Firent les poz cergier, e gaitier, e guarder, Que, se li arcevesques i volsist ariver, Qu'il li fussent en contre, prez de lui desturber (ib. 122)

XIIIe s.Dedens ces neuf jours issi une compagnie de nostre ost pour aler en fuerre et cerchier la contrée (VILLEH. LXIV)Par trestout le païs [ils] vont la terre cerchant [fouillant le pays] (Berte, CVII.)Qui cercheroit jusqu'en Cartage, Et d'Orient en Occident.... (la Rose, 5394)Li marinier qui par mer nage, Cerchant mainte terre sauvage, Tout regarde-il à une estoile (ib. 7588)L'en seurche guerre et bataille, Il ne me chaut, mès que bien aille (RUTEB. 202)Il doit scercier les escomeniez et les larrons et les murtriés (Liv. de just. 72)

XVe s.L'avant-garde qui chevauchoit devant avoit quis et cerché et cerchoit dessus et dessous la riviere à tous lez (FROISS. II, II, 71)Et fit à savoir à ceux du pays qu'il donnoit treves trois jours pour chercher les champs de Crecy et ensevelir les morts (FROISS. I, I, 295)Et n'attendit mie que ils le venissent cercher, ains alla sur leur pays (Bouciq. III, ch. 2)Mes sommiers estoient assez loin ; et estoit trop tard pour les cercher (COMM. VIII, 6)Princes qui cherchent gaigner gens (COMM. I, 9)

XVIe s.Nous qui cherchons de former non un grammairien.... (MONT. I, 187)Ceulx qui cherchent à troubler et changer l'estat de nostre police (MONT. I, 220)Ils cherchent qu'on les contredise, pour.... (MONT. II, 231)Chercher une querelle d'Allemaigne (MONT. IV, 40)Et telle nous degouste D'un amoureux chercher [poursuite] (YVER p. 575)Il cherchoit de complaire à la commune (AMYOT Nicias, 3)Il les avoit rendus plus refroidis à chercher la guerre (AMYOT ib. 15)On cerche plustost d'obtenir un peu de renom (LANOUE 197)

ÉTYMOLOGIE

Picard, cerquier ; Berry, cercher, charcher, sarcher, sercher ; nivernais, sercher ; bourguig. charchai ; génev. cercher, sarcher ; provenç. cercar, serquar ; anc. portug. cercar, parcourir ; espagn. cercar, enfermer, enclore ; ital. cercare, parcourir, chercher ; du latin circare, faire le tour de, parcourir, de circus, cercle (voy. CIRQUE). Le sens primitif du mot français est parcourir pour trouver.

 

todas las traducciones de chercher


Contenido de sensagent

  • definiciones
  • sinónimos
  • antónimos
  • enciclopedia

  • définition
  • synonyme

   Publicidad ▼

Investigaciones anteriores en el diccionario :

4213 visitantes en línea

computado en 0,203s

   Publicidad ▼