» 
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita

definición - disposer

disposer (v. trans.)

1.pousser à, exhorter à, encourager à (ex. inciter au travail).

2.placer d'une certaine manière.

3.(figuré)préparer.

   Publicidad ▼

definición (más)

definición de disposer (Littré)

sinónimos - disposer

disposer (v. trans.)

engager  (V+comp--à+Ginf, V+qqn--à+comp), inciter  (V+qqn--à+comp, V+qqn--à+Ginf), inspirer  (V+comp--à+Ginf, V+qqn--à+comp), instiguer  (V+comp--à+Ginf, V+qqn--à+comp, vieux, régional), porter  (V+comp--à+Ginf, V+qqn--à+comp)

   Publicidad ▼

ver también - disposer

disposer (v.)

décliner, répugner

frases

diccionario analógico

disposer (v. pron.) [se+V]



disposer (v. tr.) [V+de+comp]


disposer (v. tr.) [V+de+comp]


disposer (v. tr.) [V+comp]



disposer (v. tr.) [figuré]


 

prendre tel caractère[Classe...]

rendre fixe[Classe]

décider[Thème]

décider[Classe]

disposer (v. tr. intr.)





Le Littré (1880)

DISPOSER (v. a.)[di-spô-zé]

1. Arranger, distribuer d'une certaine manière. L'architecte a bien disposé les appartements de cette maison. Disposer un jardin. Disposer avantageusement les troupes et l'artillerie pour le combat.

J'en ai l'ordre et je vais disposer ma cohorte à garder cependant les dehors de la porte (CORN. Théod. V, 2)

Ce ne fut que dans ce temps, selon M. Dodwell, que Thucydide travailla réellement à la composition de son Histoire dont il avait jusque-là ramassé et disposé les matériaux avec un soin incroyable (ROLLIN Hist. anc. XXV, ch. II, art. 5)

2. Approprier, préparer pour une circonstance. On a disposé cette salle pour le bal.

.... à vous servir je vais tout disposer (RAC. Iphig. III, 7)

Un architecte ne fait pas le marbre qu'il emploie à un édifice, il le dispose (VAUVENARGUES. Invention.)

Par extension. Disposer utilement son temps.

Et maître de soi-même, en soi-même il dispose Tout ce qu'il se propose De produire au dehors (CORN. Imitation, I, 3)

Nous ne pensons presque point au présent ; et, si nous y pensons, ce n'est que pour en prendre des lumières pour disposer l'avenir (PASC. Pensées, I, art. 6)

Disposer les affaires, les arranger de manière que telle fin soit atteinte.

3. Préparer quelqu'un à quelque chose. Disposer quelqu'un à la mort.

L'horreur d'un mal plus grand vous y doit disposer (CORN. Héracl. V, 6)

Le malheur vainement à la mort nous dispose ; On la brave de loin ; de près c'est autre chose (J. B. ROUSS. le Bûcheron et la Mort.)

Disposer quelqu'un pour une opération, ou à une opération, le disposer à ou pour prendre les eaux, etc. le préparer par certains moyens médicaux à une opération, aux eaux, etc.

Donner au corps une certaine propension vers ceci ou cela.

Votre peur vous dispose plus à la petite vérole que la présence de la petite vérole même (MAINTENON Lett. Mme de Caylus, 6 oct. 1716)

Absolument. Une alimentation insuffisante et une habitation froide et humide disposent à la phthisie.

4. Engager, déterminer.

On ne la put disposer à donner cette satisfaction au roi (MAUCROIX Schisme, liv. I, dans RICHELET)

Ciel, dispose à la paix le coeur de Polynice (RAC. Théb. I, 6)

Cette princesse chrétienne qui passa la mer avec un évêque de Soissons, disposa son mari à recevoir le baptême, comme Clotilde avait soumis Clovis (VOLT. Moeurs, Religion du temps de Charlemagne)

5. V. n. Régler, prescrire, décider. La loi ne dispose que pour l'avenir.

Vous êtes maître ici, commandez, disposez (CORN. Sert. V, 4)

On dit dans le même sens, en disposer.

Tu vois comme le ciel autrement en dispose (CORN. Cid, V, 7)

La prudence des dieux autrement en dispose (CORN. Hor. III, 5)

Dans ce sens et en style administratif, on dit disposer que. Le premier article de ce règlement dispose que tous les employés doivent être à leur poste à neuf heures. Cet emploi n'est pas élégant.

6. Aliéner des biens. Les mineurs ne peuvent disposer de leur bien.

Disposer de son bien par testament (PATRU Plaidoyer 2, dans RICHELET)

Il dispose de ce qu'il a en votre faveur (SÉV. 115)

On trouva [à Rome] un moyen de concilier à cet égard [testaments] les lois avec la volonté des particuliers : il fut permis de disposer de ses biens dans une assemblée du peuple, et chaque testament fut en quelque façon un acte de la puissance législative (MONTESQ. Espr. XXVII)

7. Faire de quelqu'un ou de quelque chose ce que l'on veut, l'avoir à sa disposition. Disposez de moi pour vous servir.

Croyant en leur esprit que de tout je dispose [c'est la Fortune qui parle] (RÉGNIER Sat. XIV)

Mais pour en disposer, ce sang est-il à vous ? (CORN. Poly. IV, 3)

Comme sans leur avis les rois disposent d'elles [les princesses] Pour affermir leur trône ou finir leurs querelles (CORN. Rodog. III, 4)

Elle seule en ces lieux d'elle-même dispose (CORN. Nicom. II, 3)

Il suivit à la fin de plus sages conseils ; Au lieu de ses amours il servit sa patrie ; Son prince disposa du reste de sa vie (LA FONT. Poésies mêlées, 53)

Vous disposez des péchés à votre gré (PASC. Prov. 16)

Je sais que l'Église peut disposer diversement de cette discipline extérieure (PASC. ib. 14)

Les gens de guerre disposaient de l'empire (BOSSUET Hist. III, 7)

Cependant, à les voir enflés de tant d'audace, Te promettre en leur nom les faveurs du Parnasse, On dirait qu'ils ont seuls l'oreille d'Apollon, Qu'ils disposent de tout dans le sacré vallon (BOILEAU Disc. au roi.)

Que le ciel à son gré de ma perte dispose ! (RAC. Théb. II, 2)

Chacun peut à son gré disposer de son âme (RAC. Andr. III, 1)

Ne pourrai-je sans vous disposer de ma fille ? (RAC. Iphig. IV, 6)

L'on a bientôt disposé de son autorité et de ses suffrages [d'un homme public], dès qu'on a connu sa faiblesse (MASS. Car. Passion.)

Fig.

Le dépit, la vengeance et la honte et l'amour, De mes sens soulevés disposent tour à tour (VOLT. Brutus, I, 1)

Dieu a disposé de lui, il est mort.

8. Se disposer, v. réfl. Être placé, arrangé d'une certaine manière. Comme les feuilles se disposent admirablement sur leurs tiges !

Être préparé pour.

Et que tout se dispose à leurs contentements (CORN. Cid, I, 2)

Quel spectacle pour elle aujourd'hui se dispose ! (RAC. Andr. II, 5)

Faire ses dispositions, se tenir prêt à. Il se disposait à partir.

Je vois qu'il faut le perdre ; et plus je m'y dispose, Plus je doute si je le puis (CORN. Agésilas, III, 1)

Tu ne peux, me dis-tu, souffrir beaucoup de choses ; En vain tu t'y résous, en vain tu t'y disposes (CORN. Imit. III, 12)

Je me dispose à commencer l'office cette après-dînée (BOSSUET Lett. abb. 102)

Je sais qu'il se dispose à venir me parler (RAC. Alex. IV, 1)

À marcher sur mes pas Bajazet se dispose (RAC. Baj. III, 2)

L'homme propose et Dieu dispose, se dit pour exprimer que la réussite des projets de l'homme ne dépend pas de lui, mais d'une puissance supérieure.

Quoi que nous proposions, c'est Dieu seul qui dispose ; Et, pour trouver sa voie, homme, il te faut sa main (CORN. Imit. I, 19)

HISTORIQUE

XIVe s.Quant j'avoie lieu et espace et temps, je ne me disposoie pas à ce (Ménagier, I, 3)Ceulx qui sont bien disposez selon le corps jugent bien et selon verité des viandes (ORESME Eth. 70)

XVe s.Baise moi, mon pauvre cueur, Et de moi dispose (BASSELIN L.)Et disposerent les aucuns de leurs consciences [se confessèrent], car l'entreprins estoit bien doubteuse (COMM. II, 13)

XVIe s.C'est l'entendement qui dispose tout, qui agit, qui domine.... (MONT. I, 163)Ce qu'on sçait droictement, on en dispose, sans regarder au patron (MONT. ib.)Comme des corps mal unis qu'on empoche sans ordre, treuvent d'eulx mesmes la façon de se joindre et s'emplacer les uns parmy les aultres, souvent mieux que l'art ne les eust sceu disposer (MONT. IV, 80)Tout cela ensemble les disposa aux maladies (AMYOT Cam. 48)Après avoir ordonné et disposé des plus grandes et principales charges de son estat, il tumba en une maladie (AMYOT ib. 62)Et comme on l'importuna de disposer de son enterrement, j'ordonne, dit-il, que mon corps soit escorché.... (D'AUB. Hist. I, 67)

ÉTYMOLOGIE

Dis.... préfixe, et poser ; mais poser étant d'un tout autre radical que le latin ponere, il faut admettre dans disposer une influence, pour le sens, du latin dispositus, de disponere.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DISPOSER. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.Et lor dit lidiz Warnes que li tesmoing n'avoient mie disposet de leur tesmongnage à cele fin que cis Jessont eut prouvée s'entencion (1298) (VARIN Archives administr. de la ville de Reims, t. I, 2e part. p. 1120)

 

todas las traducciones de disposer


Contenido de sensagent

  • definiciones
  • sinónimos
  • antónimos
  • enciclopedia

  • définition
  • synonyme

   Publicidad ▼

Investigaciones anteriores en el diccionario :

2949 visitantes en línea

computado en 0,124s

   Publicidad ▼