» 
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita
alemán árabe búlgaro checo chino coreano croata danés eslovaco esloveno español estonio farsi finlandés francés griego hebreo hindù húngaro indonesio inglés islandés italiano japonés letón lituano malgache neerlandés noruego polaco portugués rumano ruso serbio sueco tailandès turco vietnamita

definición - moyen

moyen (adj.)

1.qui se trouve entre deux choses de l'espace ou de même nature.

2.dont les dimensions se situent entre deux extrêmes. De taille moyenne.

moyen (n.m.)

1.ce qui permet d'accomplir quelque chose.

2.procédé qui permet de parvenir au résultat escompté, à une fin.

   Publicidad ▼

definición (más)

definición de moyen (Littré)

definición de moyen (Wikipedia)

sinónimos - moyen

   Publicidad ▼

ver también - moyen

frases

-Moyen Atlas • Moyen Orient • Moyen Âge • Moyen-Age Candie • Moyen-Age Nègrepont • Moyen-Orient • Moyen-Âge • [ au moyen de ] • [ par le moyen de ] • au moyen • au moyen de • bas moyen-âge • blanc moyen • haut moyen-âge • moyen anglais • moyen d'expression • moyen d'isolement • moyen de communication • moyen de communication de masse • moyen de dissuasion • moyen de paiement • moyen de paiement légal • moyen de persuasion • moyen de production agricole • moyen de transport • moyen duc • moyen détourné • moyen haut-allemand • moyen illégal • moyen irlandais • moyen matériel • moyen mnémotechnique • moyen préventif • moyen terme • moyen âge • moyen-courrier • moyen-métrage • moyen-orient • moyen-porteur • moyen-âgeux • à moyen terme

-Algérie pendant le Moyen Âge • Allemagne du Haut Moyen Âge • Appareil photographique de moyen format • Architecture chrétienne du Moyen Âge • Architecture militaire au Moyen Âge • Armorique au Haut Moyen Âge • Art du Moyen Empire égyptien • Association francophone d'études du Moyen-Orient • Aux couleurs du Moyen Âge • Axes de circulation parisiens au Moyen-Âge • Ban (Moyen Âge) • Besoin nutritionnel moyen • Brabançon (Moyen-Âge) • Bronze moyen • Bénéfice (Moyen Âge) • Cambrien moyen • Campagnes d'Afrique et du Moyen-Orient • Centre européen de prévision météorologique à moyen terme • Champ magnétique moyen • Cheval au Moyen Âge • Chronologie de la France au Moyen Âge • Chronologie du Haut Moyen Âge • Chronologie du Moyen Âge • Chronologie du sport au Haut Moyen Âge • Château de Moyen • Coefficient d'activité moyen • Collège (Moyen Âge) • Communauté de communes du Moyen Grésivaudan • Communauté de communes du Moyen Verdon • Commune (Moyen Âge) • Congrès des Patriarches et Évêques catholiques du Moyen-Orient (1999) • Conjugaisons du grec ancien (tableaux)/Λύω moyen • Conseil des Églises du Moyen-Orient • Cours moyen 1re année • Cours moyen 2e année • Coût moyen • Coût moyen pondéré du capital • Coût unitaire moyen pondéré • Crise du Moyen Âge espagnol • Cuisiniers connus au Moyen Âge et à la Renaissance en Europe • Esclavage au Moyen Âge • Europa 1400 : les Marchands du Moyen-Age • Famines au Moyen Âge • Femmes au Moyen Âge • Festival du cinéma de Brive - Rencontres du moyen métrage • Figure de la Terre au Moyen Âge • Fin du Haut Moyen Âge • Fin du Moyen Âge • Forum du Moyen-Orient • Français moyen • Grand Moyen-Orient • Grand pont et moyen pont des Morts • Guerre au Moyen Âge • Généalogie du Haut Moyen Âge • Géospize à bec moyen • Haut Moyen Âge en musique • Haut Moyen Âge en musique classique • Hibou moyen-duc • Histoire de Montpellier au Moyen Âge • Histoire de la Belgique au Moyen Âge • Histoire de la Savoie au Moyen Âge • Histoire de la route en France au Moyen Âge • Histoire de la route en Gaule au Haut Moyen Âge • Infirmité et pauvreté au Moyen Âge • Institut de recherche des médias du Moyen-Orient • Instruments de musique du Moyen Âge • Investiture (Moyen-Âge) • L'Aisne au Moyen Âge • La guerre en Écosse au Moyen Âge • Lacs du Moyen Atlas • Le Moyen Âge (revue) • Levant (Moyen-Orient) • Libre parcours moyen • Liste des aires urbaines du Moyen Orient • Liste des batailles du Moyen Âge • Liste des déploiements récents des vaisseaux de guerre australiens au Moyen-Orient • Liste des sites du Paléolithique moyen et supérieur hors d'Europe • Littérature française du Moyen Âge • Metz au Moyen Âge • Moyen (Meurthe-et-Moselle) • Moyen Atlas • Moyen Empire égyptien • Moyen Tage • Moyen allemand • Moyen anglais • Moyen breton • Moyen coréen • Moyen d'expression (art) • Moyen de paiement • Moyen en droit français • Moyen francique • Moyen français • Moyen haut-allemand • Moyen irlandais • Moyen métrage • Moyen nacré • Moyen naturel de défense des êtres vivants • Moyen paon de nuit • Moyen Âge • Moyen Âge (magazine) • Moyen Âge au cinéma • Moyen Âge classique • Moyen Âge serbe • Moyen Âge tardif • Moyen Âge éthiopien • Moyen écossais • Moyen égyptien • Moyen-Cavally • Moyen-Chari • Moyen-Comoé • Moyen-Congo • Moyen-Congo (province) • Moyen-Ogooué • Moyen-Orient • Moyen-Orient (revue) • Moyen-Vivarais • Moyen-allemand occidental • Moyen-allemand oriental • Moyen-platonisme • Muscle moyen glutéal • Musée national du Moyen Âge • Mythe au Moyen Âge et à la Renaissance • Médaille commémorative des opérations du Moyen-Orient (1956) • Métiers du Moyen Âge • Occitan moyen • Paléolithique moyen • Pologne au Haut Moyen Âge • Prix de la critique pour la meilleure fiction court et moyen métrage • Préfecture du Moyen-Mono • Quartet pour le Moyen-Orient • Rançon au Moyen Âge • Rencontre des Primats des Églises orthodoxes orientales du Moyen-Orient • Rouelle (Moyen Âge) • Région de développement Moyen-Ouest • Régions pétrolifères au Moyen-Orient • Schnauzer moyen • Science du Moyen Âge • Suisse au Haut Moyen Âge • Symbolique du bois au Moyen Âge • Taux de croissance annuel moyen • Taux journalier moyen • Taux moyen mensuel du marché monétaire • Tchoulym moyen • Temps moyen de Greenwich • Temps moyen entre pannes • Tournoi (Moyen Âge) • Transmission du savoir médical arabe en Occident latin au Moyen Age • Université technique du Moyen-Orient • Universités au Moyen Âge • Vallée du Haut-Rhin moyen • Versification populaire dans l'Italie du Moyen Âge • Vie quotidienne à Paris du Moyen Âge au XVIIIe siècle • Villa (Moyen Âge) • Ville au Moyen Âge • Vol moyen-courrier • Volume globulaire moyen • Y'a toujours moyen de moyenner! • Âge moyen • Écart moyen • Écosse au Haut Moyen Âge • Écosse au Moyen Âge • Éducation au Moyen Âge en Occident • Église épiscopale de Jérusalem et du Moyen-Orient

diccionario analógico


moyen (adj.)




temperate (en)[Similaire]

moyen (adj.)











 

élève[Classe]

école maternelle[Thème]

moyen (n. m.) [didactique]


Le Littré (1880)

MOYEN, ENNE (adj.)[mo-iin, ié-n' ; plusieurs disent moi-iien ; d'après Bèze, XVIe siècle, on doit prononcer moi-ien ; d'autres prononçaient moi-en, d'autres mo-ien, à tort suivant lui]

1. Qui occupe une situation intermédiaire.

Le ventre [du rhinocéros] était gros et pendait presque à terre, surtout à la partie moyenne (BUFF. Quadrup. t. IV, p. 330, dans POUGENS)

La moyenne région de l'air, la région de l'air qui est entre la haute et la basse.

2. Qui tient le milieu entre deux extrémités. Une taille moyenne.

Des médailles de moyen bronze, ou, absolument, du moyen bronze, des médailles d'une médiocre grandeur.

Être de moyen âge, n'être ni jeune ni vieux.

Les souvenirs de l'âge moyen sont toujours moins vifs que ceux de la première jeunesse (J. J. ROUSS. Confess. IV)

Moyen âge, le temps qui s'est écoulé depuis la chute de l'empire romain en 475 jusqu'à la prise de Constantinople par Mahomet II, en 1453 ; d'autres le font commencer en 395, à cause du partage de l'empire romain en empire d'occident et empire d'orient.

Dans les arts, moyen âge est souvent pris comme adjectif. Costume moyen âge.

Il devait m'exécuter une habitation dans le goût du moyen âge avec fenêtres à ogives, décoration extérieure à dentelles, clochetons, sculptures gothiques, goules, salamandres et gargouilles.... la maison moyen âge fut commandée (REYBAUD Jérôme Paturot, II, 7)

La moyenne latinité, auteurs qui ont écrit depuis le temps de Sévère ou environ, jusqu'à la décadence de l'empire.

3. Fig. Qui n'est ni bon ni mauvais.

On veut qu'il [saint Augustin] n'ait point admis d'actions moyennes dans la morale, et qui ne fussent bonnes ou mauvaises, contre ce qu'enseigne l'école, qui en reconnaît d'indifférentes (LA MOTHE LE VAYER Vertu des païens, I, avant-propos.)

Familièrement. Femme de moyenne vertu, femme d'une conduite suspecte, d'une vertu équivoque.

[Les roués étaient] Nocé, Brancas, Biron, Canillac, et quelques dames de moyenne vertu, mais du monde (SAINT-SIMON 436, 61)

4. Moyenne justice, voy.

JUSTICE

4. .

Moyen justicier, seigneur qui était placé entre le haut et le bas justicier.

5. Qui sert d'intermédiaire dans l'ordre intellectuel.

Plus un entendement a d'étendue ou de perspicacité, moins il multiplie les idées moyennes (BONNET Ess. anal. âme, ch. 16)

Terme de logique. Moyen terme, et, substantivement, le moyen, le terme d'un syllogisme qui sert à unir les deux autres.

Fig. et familièrement. Moyen terme, parti moyen qu'on prend pour terminer une affaire embarrassante.

6. Terme de mathématique. Termes moyens, ou, substantivement, les moyens, les deux termes du milieu, dans une proportion. Dans toute proportion géométrique, le produit des extrêmes est égal à celui des moyens.

Moyens proportionnels dans une progression arithmétique ou géométrique, tous les termes placés entre les deux termes extrêmes. Insérer entre deux termes quatre moyens proportionnels, arithmétiques ou géométriques.

On dit aussi pour abréger : moyens arithmétiques, moyens géométriques.

S. f. Moyenne proportionnelle arithmétique, ou, simplement, moyenne, quantité moyenne entre deux autres, qui excède autant la plus petite qu'elle est surpassée par la plus grande. Moyenne proportionnelle géométrique, ou, simplement, moyenne, quantité moyenne entre deux autres, en ce sens qu'elle a avec la première le même rapport géométrique que la seconde a avec elle.

7. Terme d'astronomie. Temps moyen, le temps marqué par un soleil fictif qui marcherait toujours du même pas.

Longitude moyenne du soleil, le lieu de l'écliptique où il se trouverait à chaque instant, si, à partir de son passage par l'apogée, il marchait d'un mouvement uniforme.

Lieu moyen d'une planète, lieu où devrait se trouver cette planète, si elle n'éprouvait pas de perturbations dans son mouvement.

Distance moyenne d'une planète, le demi grand axe de l'orbite.

Mouvement moyen, celui que l'on considère indépendamment des inégalités qui le rendent plus ou moins prompt.

La constance des moyens mouvements des planètes et des grands axes de leurs orbites est un des phénomènes les plus remarquables du système du monde (LAPLACE Exposé, IV, 3)

8. Terme de marine. Moyen parallèle, petit cercle parallèle à l'équateur et qui passe par la latitude d'un point du méridien qui tient le milieu entre deux points donnés de ce même méridien.

9. Terme de physique. Température moyenne d'un jour, celle qu'on obtient en ajoutant entre elles les observations faites à tous les instants de la journée, et divisant cette somme par le nombre de ces instants.

10. Terme de statistique. Vie moyenne, voy.

VIE

10. .

11. Terme de bourse. Cours moyen, voy.

COURS, n° 11

11. .

12. Terme de grammaire. Verbe moyen, verbe qui, dans quelques langues, participe de l'actif et du passif, soit pour le sens, soit pour les terminaisons, et qui, en particulier, dans le grec, implique toujours une idée de réflexion, de retour indirect de l'action sur son auteur, sur le sujet.

On dit de même : voix moyenne, aoriste moyen, parfait moyen.

Parfait moyen se dit, improprement, d'une forme de parfait qui a la terminaison active en alpha, et la signification également active. Le prétendu parfait moyen est un parfait second.

13. Écrire en moyen, employer une écriture qui n'est ni grosse ni fine, qui est entre les deux.

14. Moyen duc, espèce de chouette.

15. Terme d'ancienne coutume. Succéder par moyen, succéder par la médiation d'une personne interposée qui est morte, comme un petit-fils à un aïeul, un petit-neveu à son grand-oncle.

16. S. f. Terme de mathématique. Moyenne, demi-somme de deux quantités, et, en général, la somme de plusieurs quantités divisée par leur nombre. Prendre la moyenne.

17. En physique, en statistique, etc. Grandeur qui tient le milieu entre des quantités plus grandes et plus petites, de même nature, et qui est une valeur abstraite créée de manière à constituer la résultante unique d'un grand nombre de résultats observés. La moyenne d'une masse d'observations de même ordre s'obtient en divisant la somme des grandeurs observées par le nombre des observations.

18. S. f. Moyennes, nom de deux petits canons que l'on plaçait sur le pont d'une galère.

HISTORIQUE

XIIIe s.Si en ot [eut] plaintes des moiienes gens de la ville (Chr. de Rains, p. 226)

XIVe s.[Un juge] Entre misericorde et droit aucune fois, Fist sovent droit moyen.... (Girart de Ross. V. 2949)Et porte honneur à toutes femmes, Soient damoiselles ou dames, Grandes, moiennes ou petites (MACHAUT p. 117)Les tenailles sont petites, moianes, grans, agues.... (H. DE MONDEVILLE f° 30)Entre deux nombres dont l'un est trop grant et l'autre trop petit, pluseurs nombres sont moiens (ORESME Eth. 287)

XVe s.Et ce que ces parties ordonneroient, les deux rois le tiendroient et le confirmeroient sans nul moyen (FROISS. I, I, 144)La bonne dame [duchesse de Brabant].... s'avisa que.... elle seroit moyenne de tous les traités (FROISS. II, II, 222)Pour obvier à voye trop haultaine, Le moyen tiens, affin que ne descendes (CH. D'ORL. Ball. 105)Tant regna Thorax qu'il eut plusieurs filz, dont le moyen [puîné] eut à nom Scapiol (Perceforest, t. VI, f° 111)Ilz la trouverent sur une molt belle place, et avoit en la moyenne [au milieu] un temple rond de moult suffisant ouvrage (ib. t. I, f° 36)

XVIe s.Descendans qui ont esté, sans moyen, prochains du temps mesme de Hercules (AMYOT Lyc. 1)Craignant qu'il ne gastat tout, par ce qu'il ne sçauroit pas tenir un moyen en son courroux (AMYOT Sertor. 6)Et n'est enfant des classes moyennes qui ne se puisse dire plus sçavant que moi (MONT. I, 154)J'ayme des natures temperées et moyennes (MONT. I, 224)Je suis d'une taille au dessoubs de la moyenne (MONT. III, 41)Ce grand effroi advint aux lanskenets pour une volée des quatre moyennes [sorte de canons] que Sipierre fit tirer (D'AUB. Hist. I, 173)Les grans et les moyens du païs (D'AUB. ib. I, 252)Entre le doigt moyen et indice (PARÉ IV, 22)

ÉTYMOLOGIE

Provenç. meias, meian, mejan ; cat. media ; esp. et port. mediano ; ital. mezzano ; du lat. medianus, dérivé de medius (voy. MI).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. MOYEN. Ajoutez :

19. Moyenne et extrême raison, voy. RAISON, n° 13.

20. Terme de tir. Lorsque plusieurs balles ont frappé une cible, on appelle point moyen, le point par lequel passerait la résultante de forces égales et parallèles, qu'on suppose appliquées au centre des trous de toutes les balles.

MOYEN (s. m.)[mo-iin ; plusieurs prononcent moiiin ; au pluriel, l's se lie : des mo-iin-z odieux]

1. Entremise qui est comme moyenne, intermédiaire pour ce qui est à faire.

Construit avec par et formant une locution prépositive. Il a réussi par le moyen d'un tel. Il s'est avancé par le moyen de l'intrigue.

J'ai de la joie de vous voir en bonne intelligence, et que ce soit par mon moyen (HAUTEROCHE le Coch. sc. 18)

Par ce moyen les mutins virent Que celui qu'ils croyaient oisif et paresseux à l'intérêt commun contribuait plus qu'eux (LA FONT. Fabl. III, 2)

Construit avec la préposition à. Au moyen de, loc. prép. En conséquence de, avec, par. Le prisonnier s'est évadé au moyen d'intelligences qu'il avait au dehors.

2. Ce qui sert pour parvenir à quelque fin.

Être allié de Rome et s'en faire un appui, C'est l'unique moyen de régner aujourd'hui (CORN. Nicom. III, 2)

Le passé et le présent sont nos moyens ; le seul avenir est notre fin (PASC. Pens. III, 5, éd. HAVET.)

On me mande que le pape a assemblé ses amis.... et une autre congrégation pour prendre les moyens de faire la paix générale dans la chrétienté (SÉV. 6 nov. 1689)

Une foi vive dans l'intérieur, les pratiques extérieures de la piété dans les saintes observances de l'église, et la fréquentation des sacrements, trois moyens de conserver l'innocence (BOSSUET Mar.-Thér.)

Charles 1er.... très instruit de ses affaires et des moyens de régner (BOSSUET Reine d'Anglet.)

Elle allait s'acquérir deux puissants royaumes [l'Angleterre et la France] par des moyens agréables : toujours douce, toujours paisible autant que généreuse et bienfaisante, son crédit n'y aurait jamais été odieux (BOSSUET Duch. d'Orl.)

Dieu trouve dans nos passions les moyens mêmes de notre pénitence (MASS. Panégyr. Ste Mad.)

Voudra-t-il qu'on s'abaisse à ces honteux moyens ? (VOLT. Zaïre, II, 1)

Le premier caractère distinctif d'un bon moyen, c'est d'être suffisant (DIDER. Suffis. de la relig. nat. n° 16)

Mais vous voulez connaître, avant de rien oser, Vos forces, vos moyens ; je vais les exposer (LEGOUVÉ Épich. et Nér. IV, 1)

Les petits moyens, les moyens au-dessous de ce qu'il faudrait pour réussir.

Le cardinal de Fleuri, qui l'entreprit malgré lui, et dont le caractère était de croire soutenir de grandes choses par de petits moyens, mit de l'économie dans cette guerre importante (VOLT. Louis XV, 40)

Petits moyens, se dit aussi des moyens qui mettent en oeuvre de petites choses.

C'est surtout en ne négligeant aucun des petits moyens qu'on réussit (GENLIS Théât. d'éduc. l'Intrigante, I, 4)

Nous voyons tous les jours que la nature, qui peut disposer d'un temps illimité, produit des effets immenses avec de très petits moyens (BECQUEREL Instit. Mém. acad. des scienc. t. XI, p. 33)

Familièrement, les grands moyens, les moyens dont on ne se sert qu'à la dernière extrémité et dont l'effet est décisif. Il fallut employer les grands moyens.

Le moyen court, sorte de pratique de la dévotion quiétiste, où surtout l'on supprime toute demande à Dieu.

L'abbé de Fénelon m'avait dit que le moyen court contenait les mystères de la plus sublime dévotion (MAINTENON Lett. à Mme de St-Géran, 12 mai 1694)

La fin et les moyens, le but auquel on tend et ce qui sert à l'atteindre.

Comme il est impossible d'aimer la fin sans aimer le moyen, aussi est-il impossible d'honorer Dieu sans honorer la religion (BOURDAL. Serm. 20e dim. après la Pentecôt. Domin. t. IV, p. 212)

J'ai vu évidemment des fins et des moyens : ceux qui disent que ni l'oeil n'est fait pour voir, ni l'oreille pour entendre, ni l'estomac pour digérer, m'ont paru des fous ridicules (VOLT. Memmius, 3e lettre.)

La fin justifie les moyens, maxime à l'aide de laquelle on se permet une action mauvaise en vue d'un résultat honnête.

3. Le pouvoir, la faculté de faire quelque chose.

Avez-vous le moyen de faire cela ? Il n'est moyen qu'un homme à chacun puisse plaire (RÉGNIER Sat. IV)

Vous recevrez des marques de mon affection, quand j'aurai moyen de vous témoigner que je suis, etc. (BALZ. liv. I, lettre 1)

Rome que tu [Annibal] tenais t'échappe ; et le destin ennemi t'a ôté tantôt le moyen, tantôt la pensée de la prendre (BOSSUET Reine d'Anglet.)

S'il y avait le moyen de retrouver cet enfant, ce serait faire le bonheur de sa tendre mère (J. J. ROUSS. Lett. à Mme de Luxembourg, 12 juin 1761)

Il n'y a pas moyen de faire cela, il n'y a pas moyen, la chose dont il s'agit ne se peut faire.

Il n'y avait plus moyen de se sauver (BOSSUET Hist. II, 9)

Il n'y a pas moyen, l'époux est trop sot (HAMILT. Gramm. 4)

Je souhaite à Votre Majesté impériale pour l'année 1772, non pas augmentation de gloire, car il n'y a plus moyen... (VOLT. Lett. Cather. 1er janv. 1772)

Dans le même sens, le moyen, ou quel moyen ?

Hé ! seigneur, le moyen que l'on vous satisfasse ? (TRISTAN Mariane, V, 3)

Seigneur, et le moyen que je vous obéisse ? (CORN. Othon, I, 4)

On les fera passer eux-mêmes [les parlements] pour hérétiques ; car le moyen de faire croire qu'une autorité infaillible se soit trompée ? (PASC. Prov. XIX.)

J'aurais cent choses à vous dire ; mais le moyen quand on a le coeur pressé ? (SÉV. 25 août 1679)

Monsieur le Prince [Condé] fut voir l'autre jour Mme de la Fayette.... le moyen de n'être pas flattée d'une telle estime, et d'autant plus qu'il ne la jette pas à la tête des dames ? (SÉV. 29 juill. 1676)

Mais le moyen de sauver des gens si obstinés à se perdre ? (BOSSUET Hist. II, 8)

Hélas ! de tant d'amour et de tant de bienfaits, Mon père, quel moyen de m'acquitter jamais ? (RAC. Ath. IV, 3)

4. Au plur. Moyens, richesses, facultés pécuniaires.

[Servius Tullius] mettant les riches, mais en plus petit nombre, dans les premières centuries.... il jeta toute la foule des indigents dans la dernière ; et, chaque centurie n'ayant qu'une voix, c'étaient les moyens et les richesses qui donnaient le suffrage (MONTESQ. Esp. II, 2)

Il se dit dans le même sens au singulier. Il a le moyen de faire cette dépense.

Elle n'avait pas le moyen de la mener à Paris pour la faire voir à des chirurgiens (GENLIS Veillées du château t. II, p. 479, dans POUGENS)

Terme de législation et de finance. Voies et moyens, façon d'obtenir les revenus de tout genre que l'État applique à ses dépenses.

Moyens de guerre, toutes les ressources dont un État, une armée disposent pour faire la guerre.

L'effort qu'il venait de faire pour atteindre Moscou avait usé tous ses moyens de guerre ; Moscou avait été le terme de ses projets, le but de toutes ses espérances, et Moscou s'évanouissait (SÉGUR Hist. de Nap. VIII, 7)

5. Au plur. Facultés naturelles, morales ou physiques. Cet enfant a des moyens. C'est un homme sans moyens.

Je crois qu'il fait une sottise ; il n'a pas assez de moyens pour jouer la tragédie, et il était si bien dans les petits-maîtres (PICARD Vieux coméd. sc. 7)

6. Terme de palais. Raisons qu'on apporte pour établir les conclusions que l'on a prises. Produire ses moyens dans une requête. Moyens de nullité. Moyens de cassation.

7. Se dit, au trictrac, des différents coups qui servent à obtenir un avantage déterminé. Moyen pour remplir. Moyen pour compter.

HISTORIQUE

XIVe s.Bonne fin et moiens utiles à la fin (ORESME Thèse de MEUNIER.)

XVe s.Il leur sembloit qu'ils trouveroient moyen de tout appaiser, tant envers le roi que Clisson (JUVÉNAL DES URSINS Charles VI, 1388)Et s'en alla vers Paris, cuidant avoir moien vers le roy Charles et le dauffin (P. DE FENIN 1417)Par le moyen desquels il a toujours l'autorité et le gouvernement de vous (P. DE FENIN 1411)Devers Pierre m'en fault aller, Puisque j'ay entrée ceans, Et faire par subtils moyans Que je puisse parler à luy (Mystère des actes des apôtres, dans JAUBERT, Gloss)

XVIe s.Les dieux envoyent aux hommes l'heur et la prosperité par le moyen de vertu et de prudence (AMYOT Fab. 11)Peu souvent tombent-ils en disette, pour ce que tousjours quelqu'un d'eux, soit de bond ou de volée, attrape du moyen dont il communique liberalement aux autres (LANOUE 298)La pluspart se soudoyent de leurs propres moyens (LANOUE 401)Homme de moiens (D'AUB. Hist. I, 276)Nous ne pouvons estre tenus au de là de nos forces et de nos moyers (MONT. I, 30)Ceste piece a servy de moyen à nostre premiere accointance (MONT. I, 206)

ÉTYMOLOGIE

Moyen 1 ; Berry, moyan. L'idée d'intermédiaire unit moyen adjectif à moyen substantif.

Wikipedia

Moyen

                   
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

  Voir aussi

   
               

 

todas las traducciones de moyen


Contenido de sensagent

  • definiciones
  • sinónimos
  • antónimos
  • enciclopedia

  • définition
  • synonyme

   Publicidad ▼

Investigaciones anteriores en el diccionario :

4624 visitantes en línea

computado en 0,390s

   Publicidad ▼

   Publicidad ▼